/***************************************************** * EQUALISE THE WIDTH OF TABS IN DIVI TAB MODULE */
+91 9620 604 607 asif.bedif@gmail.com

Presidences de la Jeunesse

Projects pour la Jeunesse LoviguieRondon

PRESIDENTS DES JEUNES ET DES FEMMES:

 Au niveau  de l’établissement des présidents de jeunes et femmes, les choses existent de manière proportionnelle. Ainsi, nous avons autant de présidents de jeunes et femmes qu’il y’a de quartiers à LOVIGUIE. Pour affiner l’ordre des choses, on a 1 président des jeunes et 1 présidente des femmes à LOVIGUIE 1&2. Chacun de son coté, intervient suivant un dispositif statutaire et réglementaire bien ordonné. Ces  Corps de règles internes  dictent à l’avance  la législature, les attributions…..

                Il importe de relever que ces règles ne sont pas uniformes. Autrement, la règle  mise en application à LOVIGUIE 1 n’est pas systématiquement rendue applicable pour LOVIGUIE 2. Mais c’est une décision concertée qui rassemble d’une part  l’autorité administrative (sous-préfet) et les chefs de terre et village et  particuliers d’autre part. Cette démarche est entreprise pour chaque quartier de LOVIGUIE. Mais de toute évidence, il s’agit là d’un procédé purement consensuel, éclairé et démocratique. Par ailleurs, il faut signifier que cette procédure entrée en vigueur depuis l’arrivée[1] de l’autorité administrative s’applique jusqu’aujourd’hui.

   Etant entendu que les démarches adoptées de part et d’autre ne sont pas  identiques, comment est organisée la législature des présidents des jeunes et femmes de LOVIGUIE. Quelle en  sont concrètement  les attributions ?

A ce sujet, il faut rappeler que c’est chaque quartier de LOVIGUIE  qui confère une destination à la présidence des jeunes et femmes. Alors qu’à LOVIGUIE 2 , les présidents des jeunes et femmes sont respectivement élus  par voie des urnes pour une durée de 3 ans et à vie, cela n’est le cas pour LOVIGUIE 1 ou ces derniers le sont pour 4 ans et à vie. Tous ces procédés se réfèrent aux textes et règlement  élaborés par les habitants. L’une de ses dispositions prévoit que le président des jeunes vis-à-vis de sa responsabilité, doit assumer pleinement la condition d’une bonne moralité en plus de justifier un  certain  niveau d’étude devant lui permettre de s’exprimer correctement devant le public.

Le processus des urnes étant démocratique, les présidents des jeunes  et femmes se sont succédé dans le temps. Aujourd’hui, cette présidence est assurée par M. ADDY MICHEL  (directeur d’école) à  LOVIGUIE 1 et par M. MENEY JACOB (Homme d’affaire)  à LOVIGUIE 2.  Du  cote des femmes, c’est Maman Marie secondée par Mme MARINON pour LOVIGUIE 1 et  Mme  MARIE CHIGBEU, son adjointe Mme Armande ALLATE dite EDJE.

Qu’en est-il donc des attributions ? comment les assurent-ils ?

Comme l’indique l’appellation «  Président des jeunes », ceux-ci ont à priori  la charge de représenter dignement les jeunes dans la Ville. A cet égard, ils prennent toute mesure militant dans le sens de la mobilisation de ces jeunes qu’ils ont sous leur ‘’garde’’. Cela nécessite  qu’ils  aient une véritable maitrise ou contrôle de ces personnes-là.

En tout cas, c’est ce qui se vit actuellement  au  quotidien à LOVIGUIE. Ces présidents incitent  les jeunes à l’embellissement du village toutes les fois que celui-ci est sale ou dans un état déplorable ou  délabré… Ils  Convoquent  parfois des réunions.. Chaque président forme un bureau en bonne et due forme pour une meilleure administration. Chacun, dans le cadre d’exercice de ses fonctions, ne doit nullement empiéter sur la sphère de compétence de l’autre pour éviter d’éventuels conflits.

 

Expert en utilisabilité des sites web et des logiciels

Ce  type de fonctionnement ne s’étend pas à la situation des présidentes des femmes, qui, quant à elles  représentent le collectif  des femmes du village. En fait, la nette séparation entre les attributions des présidents des jeunes et femmes visent à amoindrir les taches et à éviter  une éventuelle concentration entre les mains  d’un  seul individu. On a donc une répartition équilibrée : La sous-préfecture remise au Sous-préfet ; le village au chef du village qui l’administre conjointement avec le chef de terre ; la gestion des jeunes par le président des jeunes et celle des femmes par la présidente des femmes.

[1]  Avant l’arrivée de l’autorité administrative, les choses s’exerçaient de façon anarchique, exclusive… C’est la décision courageuse prise par certaines personnes comme M. Edi M’BOLLO qui a permis d’aboutir à cette forme consensuelle.

Main menu